L’histoire émouvante du responsable parisien de United Hatzalah

Entretien exclusif avec Samuel Arrouas, Directeur exécutif de United Hatzalah à Paris
Journal Haguesher | 22.09.2020

Samuel Arrouas a rejoint depuis plus d’un an le département francophone de United Hatzalah aux côtés de Jonathan Chiche. Si United Hatzalah est mondialement connu, l’histoire palpitante de Samuel reste sans doute inconnue du grand public. Haguesher vous invite à la découvrir…

 

Haguesher : Vous dirigez actuellement l’antenne parisienne de United Hatzalah. Pourriez-vous nous raconter ce qui vous a motivé à devenir secouriste bénévole au sein de cette organisation ?

Samuel Arrouas :  Cela remonte à quelques années. J’habitais Jérusalem et mon épouse se trouvait sur le point d’accoucher. En partant pour l’hôpital, dans le lobby de l’immeuble, elle se mis à avoir des contractions de plus en plus fortes, et je compris qu’elle allait accoucher sur place. Après avoir appelé une ambulance, ma fille est arrivée très vite et nous avons dus nous débrouiller pour la mettre au monde par nos propres moyens. Grâce à D…, l’accouchement se passa bien. C’est vingt minutes plus tard que l’ambulance arriva pour nous conduire à l’hôpital.

Après avoir examiné notre fille, le médecin demanda à me parler. Il voulait m’annoncer une nouvelle bouleversante.  Ma fille souffrait d’une malformation cardiaque rare et aucune opération ne pouvait être envisagée avant ses 18 mois. En attendant, il fallait intégrer l’idée que son cœur pouvait, à D… ne plaise, cesser de fonctionner à tout moment…

Samuel Arrouas

Vous étiez dans une angoisse permanente !?

Cela a été très dur. Le sentiment d’impuissance est terrible pour un parent ! Grâce à D… mon ami Jonathan Chiche, directeur du département francophone de United Hatzalah, m’incita à suivre la formation de secouriste afin que je puisse intervenir si ma fille se trouvait en danger. Je décidai à ce moment-là de conclure un « pacte » avec Hachem en lui promettant d’intervenir pour sauver des vies à chaque fois que l’occasion s’en présentait, et je lui demandais en contrepartie de me laisser ma fille…. Je n’étais dorénavant plus impuissant face à cette situation douloureuse.

Immédiatement après ma formation, j’étais actif sur le terrain avec près de 15 interventions par jour.

Un an plus tard, je sauvais la vie de Monsieur M., victime d’une crise cardiaque à Har ‘Homa. C’était un cas grave particulièrement mémorable et mon intervention très rapide lui avait directement sauvé la vie.

Revenons à votre fille…

Agée d’un an et demi, elle devait subir une opération longue et complexe. Le jour J arriva et en entrant dans la salle d’attente du bloc opératoire de l’hôpital Hadassa, une personne se leva et se jeta littéralement sur moi. Il s’agissait de Madame M., son mari se faisait opérer le même jour, à la même heure et dans le même hôpital que ma fille. Elle avait cherché à me joindre afin de me remercier d’avoir sauvé la vie de son mari. Quelle Providence Divine ! Inutile de dire que tous les membres de la famille de Monsieur M. se joignirent à nos prières pour la guérison de notre fille. Grâce à D…, l’opération fut un succès ! D… avait accepté mon pacte et m’envoyait un clin d’œil.

Qu’est-ce qui vous a conduit à vous installer à Paris ?

Souffrant d’une maladie rare, ma fille doit se faire suivre à l’Hôpital Necker. Je partage mon temps entre la France et Israël. Lorsque je suis à Jérusalem, je suis sur le terrain pour répondre aux urgences médicales, et lorsque je suis à Paris, je sensibilise les gens à cette magnifique cause et les incite à soutenir notre action.

« Il est inconcevable qu’un secouriste ne puisse sauver une vie par manque de matériel médical ! »

En quoi ces fonds sont vitaux pour votre organisation ?

United Hatzalah ne perçoit aucune aide gouvernementale et repose uniquement sur la philanthropie. Or, les besoins en matériel médical sont importants et ils ne cessent d’augmenter. Il faut ravitailler quotidiennement nos 70 centres d’approvisionnement fréquentés par 6000 secouristes bénévoles. En ce moment, nous nous focalisons sur un besoin fondamental très cher à mes yeux, l’achat de kits de réanimation pédiatrique. Il est inconcevable qu’un secouriste ne puisse sauver une vie par manque de matériel médical. Notre objectif est d’équiper nos secouristes de 1000 kits de réanimation avant Kippour.

Votre message en cette veille de Kippour ?

United Hatzalah nous offre à tous l’opportunité de réaliser une Mitsva inouïe à la veille de Yom Kippour. Pensez aux mérites infinis et à la satisfaction incommensurable que vous aurez en réalisant que vous sauvez la vie d’un être humain. C’est possible de deux façons, soit vous êtes sur le terrain et disponible 24/7, soit vous nous donnez les moyens matériels pour que l’on puisse continuer à sauver des vies ! La phrase du Talmud n’est pas une simple allégorie ; une vie sauvée, c’est un monde entier de sauvé, car tous les descendants de cette personne seront en vie, grâce à vous, grâce à votre don et à votre mobilisation aujourd’hui !

Pour soutenir les secouristes d’Israël, cliquez ici
Contactez United Hatzalah par téléphone au 01 77 47 39 00

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *